Défaut de conseil

Un professionnel des produits de défiscalisation immobilière se présente aux investisseurs comme un spécialiste.

À ce titre, un conseiller en gestion du patrimoine est tenu par une obligation de conseil tout comme le serait un médecin ou un avocat.

Le défaut de conseil est un levier de recours pour obtenir réparation car le Code civil  impose une obligation d’information, de transparence, de loyauté et de bonne foi dans la conclusion des contrats.

Moins le client possède de connaissance sur les produits et services et plus le devoir de conseil est important.

Partagez cet article

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Time limit is exhausted. Please reload the CAPTCHA.